Test E-Genius 720+

scott genius mondolévo chambéry alpestour
Lorsque s’est profilé à l’horizon la date de l’addict tour aux 3 vallées, j’ai eu comme une envie de tester un vtt électrique.

Tous les utilisateurs curieux sont unanimes pour dire qu’après l’avoir essayé une première fois, il y a comme un gout de reviens-y et la tentation est grande de franchir le pas pour lâcher notre bon vieux vtt.

Rendez-vous est pris avec le shop Mondovélo Chambéry pour une location d’un e-genius 720 +

Merci donc à Loic et son équipe pour la location de ce bike équipé du tout nouveau moteur CX et sa batterie de 500W !!

Présentation

scott genius mondolévo chambéry alpestour bosch cx electrique

« E genius 720 plus » Que signifie ce nom à rallonge :

« e » pour électrique, « Genius » pour le modèle, « 720 » : le chiffre 7 indique qu’il s’agit d’un modèle en 27.5 » et 20, le second de la gamme. Le 710 étant le haut de gamme. Enfin « plus » indique qu’il s’agit d’une roue plus large. Nous y reviendrons plus tard.

Pour la modique somme de 4800€, nous avons un VTT électrique all mountain en cadre aluminium, une fourche de 140mm en 34, un amortisseur (débattement entre 90 et 130mm), le système exclusif scott Twin loc qui permet de gérer le comportement de l’amortisseur et de la fourche, une transmission SLX de base, des disques de freins en 180mm et des jantes pouvant accueillir des pneus de dimensions 3.00 et le petit bijou de moteur Bosch performance CX 250W associé à une batterie de 500W.

Le 720+ de location avait une TDS télescopique, qui n’est présente normalement que sur le 710. Mais cela reste un accessoire indispensable à faire monter sur son vélo s’il ne s’y trouve pas. L’équipement peut paraitre d’entrée de gamme, mais, lors de l’utilisation de ce vtt électrique, cela est passé largement au second plan

Transport :  

Ce n’est pas tout d’avoir un bon gros VTT. Ce Genius à la particularité d’avoir des bases arrières rallongées de 4,5cm. Avec donc un empattement plus grand, un poids de 21.5kg, il est plus difficile de glisser ce vélo à l’intérieur d’une voiture et sur les portes-vélos, comme mon Thule, il m’était impossible de fixer l’une des 2 roues à l’aide du collier. Même avec un Thule dont les emplacements de pose de roues coulissent, ce n’est pas gagné. C’est un point important à bien vérifier.

Première impression : 

Une fois sur le VTT, on se sent presque comme sur une petite moto : Les pneus en 27.5+, la largeur de la fourche, conforte ce sentiment. Reste à savoir ce que ça va donner au pédalage !

Commande de l’assistance électrique et performance du moteur : 

scott genius mondolévo chambéry alpestour cx electrique bosch

Bosch fourni par défaut l’Intuvia system. C’est un écran et un boitier déporté qui permet d’agir sur quelques paramètres. Il est ainsi possible de connaitre, l’heure, la distance totale, partielle parcouru, l’heure, l’autonomie en km, la charge de la batterie, le mode d'assistance…

Il y a 5 modes de fonctionnement d’assistance sur ce moteur CX :
Sans assistance/Mode Eco/Mode Tour/Mode Speed/Mode Turbo
Pour chacun des 4 derniers modes, le moteur fourni un couple respectivement de 40/50/60 et 75Nm.
Pour se faire une idée, 75Nm équivaut à appliquer un poids de 7.5kg sur un bras de levier de 1m de longueur. Ce couple est donc relativement important.

La gamme d’assistance est très bien étagée, allant de 50% à 300% de la puissance fournie par le cycliste. Le moteur Performance de l’année dernière allait « seulement » de 50% à 275%. Pour 100W apporté par le cycliste, le moteur BOSCH CX ajoute 50W (50 %) à 300 W (300%), avec une puissance totale (moteur + cycliste) de 150W et 400W respectivement. Plus la puissance du moteur augmente, moindre sera l’autonomie, de sorte qu'il faut trouver un équilibre pour ne pas se retrouve avec une batterie vide


Disponible également un mode d’assistance à la marche. Ce mode aide le cycliste dans les délicates portions très raides pour soulager le poids du vélo lorsque le cycliste le pousse.

Comportement en montée : 

scott genius mondolévo chambéry alpestour garmin edge 1000 savoie
Une chose à savoir sur un vélo électrique, c’est que vous aurez besoin de l’assistance du moteur Bosch dès que la pente se fait sentir. En effet, inutile de pédaler en côte avec le moteur sur off, sauf pour effectuer un entrainement spécifique en force. Le minima sera donc le mode eco qui permet de monter en toute sérénité des pentes de quelques % sans trop forcer.

Le moteur est extrêmement réactif et il surprend par son couple même sur les modes éco et tour. Il m’est arrivé de prendre un léger coup de pied aux fesses lors du changement de mode (tour à turbo) !!

Sur les 2 derniers modes, c’est carrément explosif et rien ne l’arrête. L’ascension est tout simplement bluffante . Le genius a une superbe accroche et ne patine pas sur terrain sec même sur des pentes à plus de 20%. Le 27.5+ l'y aide pour beaucoup.

Ce qu’il faut retenir :

  1. Le 720 est fourni avec une couronne de 36, ce qui est un peu juste pour les forts pourcentages, mais conviendra à la majorité des vététistes. Le 710 lui opte pour une couronne de 42 et là ça change la donne. En effet, avec le 36 dents, on passe très vite en mode sport pour ne pas bloquer en pleine ascension, là ou avec le 42 dents, on reste en mode tour
  2. Le cycliste pédale quand même, ne croyez pas que c’est de tout repos. Perso, le rythme cardiaque est monté comme il l’aurait été avec un vtt traditionnel. L’avantage, c’est que l’effort est beaucoup plus bref car les cotes sont escaladées plus vite.
  3. Attention à la réaction de l’assistance électrique en mode sport et turbo, il n’est pas rare de sortir du chemin à la montée !!
  4. Au-delà de 25km/h, l’assistance électrique s’arrête sur les moteurs CX, mais sur des pentes à plus de 20%, vous pouvez facilement dépasser les 10km/h
  5. Portage à proscrire.

Comportement à la descente

scott genius mondolévo chambéry alpestour 3 vallées addict tour savoie

Inutile de dire que j’étais très dubitatif quant au comportement du vélo en descente. Mais le centre de gravité étant très bas (moteur/batterie) et les roues larges et lourdes, le VTT envoie du lourd à la descente et est même très agile et réactif.
Sur le parcours « Pas de Cherferie » à Saint Martin de Belleville, j’ai testé les 973m de d- sur plus de 8km et bien j’ai été surpris du comportement facile de l’engin. Super précis, confortable, très stable au freinage, il franchi les portions cassantes avec une extrême facilité. Là encore les pneus 27.5+ apportent beaucoup dans le comportement général et la sécurité. 

Ce qu’il faut retenir :

  1. VTT extrêmement rassurant en descente
  2. Nerveux et précis,
  3. Pas besoin de mettre l’assistance électrique en service sauf en cas de relance sur les très légères montées
  4. Super tolérant et rassurant.
  5. Nose turn délicat à réaliser mais faisable
  6. Empattement plus long donc épingles plus délicates à franchir
  7. Non testé dans la boue

Gestion de la batterie, des différents modes

scott genius mondolévo chambéry alpestour bosch cx electrique autonomie

Chose importante à savoir : Ne pas se fier à l’autonomie annoncée sur l’écran Bosch, regarder plutôt les barres de chargement de la batterie. Elles sont au nombre de 5.
Sur le parcours de l’addict tour, soit 76km avec 1200m de d+, en gérant au mieux la batterie, mais en devant utiliser le mode turbo sur de bonnes sections, j’avais encore 3 barres sur les 5 (la seconde a été mangée au 70ème km).


Ce qu’il faut retenir :

  1. Privilégier le mode éco lorsque c’est possible sinon sur le plat, vous pouvez le désactiver sans problème.
  2. Sur des passages en force, ne passez en mode turbo uniquement lorsque cela s’avère nécessaire.
  3. Désactiver l’assistance en descente.
  4. Pour de grands raids, penser à une seconde batterie.

Les pneumatiques

scott genius mondolévo chambéry alpestour 27.5+ pneus

Les pneumatiques en 27.5+ qui sont en gros un intermédiaire en les pneus de FAT et traditionnel, apportent énormément à l’électrique. En effet, la grande largeur impose une faible pression (entre 0.9 et 1.2 bars) et par conséquent un fort pouvoir accrochant que ce soit à la montée et à la descente.
Ils sont d’autant plus indispensables sur un vtt électrique car sur certaines montées, il faut s’armer de lucidité et bien lire le terrain car ça va vite. Ce pneu réconforte par son accroche et en 27.5 standard, certains passages raides auraient été plus délicats

Ce qu’il faut retenir :

  1. Faible pression par rapport aux pneus standard, du coup, accroche incomparable.
  2. Attention à la pression des pneus : entre 0.9 et 1.2bars
  3. 27.5 + indispensable en électrique si on roule engagé.

Conclusions

scott genius mondolévo chambéry alpestour e-genius 710 scott

Après cette journée et 76km, 1200m de dénivelé positif et 5000 en négatif passé dans le domaine des 3 vallées, j’ai été conquis par le concept.

Agile, rapide, précis, un couple impressionnant à la montée, une autonomie confortable si on gère bien, le poids du vélo est totalement oublié, seul son aspect visuel « char d’assaut » ou moto est un peu gênant.
Je reste sur ma faim pour l’utilisation en VDM (vélo de montagne) et les parties trialisantes. Pas vraiment pu tester.
Cependant, je pense que pas mal de sections en portage/poussage peuvent passer sur l’électrique. On peut également s’appuyer sur l’aide à la montée.
Je pense qu’un second test sera nécessaire. A suivre donc

Mondovélo Chambéry

MONDOVELO Chambéry
2707 avenue des Landiers
73000 Chambéry 
Tel : 04 79 44 08 34
contact@mondovelo-chambery.com